Distillation

Distillation : n. f.  La distillation est un procédé de séparation de substances, mélangées sous forme liquide. Elle consiste à porter le mélange à ébullition et à recueillir une fraction légère appelée distillat, et une fraction lourde appelée résidu. On distingue, outre le procédé traditionnel d’entraînement à la vapeur d’eau ou hydro-distillation, la distillation fractionnée, la distillation moléculaire.
– Distillation azéotropique : Ensemble de techniques employées pour casser un azéotrope pour la distillation.
– Distillation fractionnée : Séparation des différents constituants d’un mélange de liquides miscibles, possédant des températures d’ébullition différentes (plus cette différence est grande, plus la distillation est facile).
– Distillation moléculaire: C’est une distillation fractionnée sous vide, avec solvant approprié, permettant d’isoler la partie intéressante d’une essence.
Dans le cas du whisky la distillation consiste à faire chauffer la bière pour en extraire un alcool plus fort. En termes aromatiques, on distingue trois phases lors de la distillation :
– la tête : les éléments les plus légers s’échappent en premier lors du chauffage de la bière. Ils sont plus ou moins toxiques ou buvables et relativement aromatiques ;
– le cœur : la partie la plus noble et la plus pure du distillat ;
– la queue : la fin du distillat est composée des éléments chimiques les plus lourds, donnant des goûts particuliers et prononcés.