Poussée d’Archimède

Poussée d’Archimède : La poussée d’Archimède est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité. Cette force provient de l’augmentation de la pression du fluide avec la profondeur (effet de la gravité sur le fluide, voir l’article hydrostatique) : la pression étant plus forte sur la partie inférieure d’un objet immergé que sur sa partie supérieure, il en résulte une poussée globalement verticale orientée vers le haut. C’est à partir de cette poussée qu’on définit la flottabilité d’un corps. Cette poussée a été pour la première fois mise en évidence par Archimède (287 av. J.-C.- 212 av. J.-C.) (*), de Syracuse en Sicile.
(*) C’est en découvrant cette formule sur la loi de la pesanteur spécifique des corps, qu’Archimède se serait écrié dans son bain le fameux Eurêka ! (en grec : J’ai trouvé).