Bœuf

Bœuf : n.m. Le bœuf  est un mammifère artiodactyle ruminant domestique (incluant taureau, vache, veau).
Un effet, un succès bœuf, très grand et étonnant.
Avoir un effet bœuf : un grand impact.
Faire bœuf : faire de l’effet.
Travailler comme un bœuf : travailler dur.
On n’est pas des bœufs : on juste des êtres humais.
Avoir un bœuf sur la langue : avoir reçu de l’argent pour ne rien dire ; ne pas parler.
Faire du bœuf à la mode : avoir mal aux fesses (d’avoir été en selle).
Faire son bœuf : faire son beurre, son argent.
Faire son boeuf gros sel : bien gagner sa vie.
Coup de bœuf : effort violent pour gagner (sport).
Aller chercher son bœuf et soupe : aller gagner sa vie.
Enlever le bœuf ! : C’est prêt, c’est fait.
Tomber dans le bœuf : être réduit à la misère.
Gagner son bœuf : gagner sa vie.
Mauvaise humeur. Prendre un bœuf, se mettre en colère.
Bœuf : adj. Énorme, extraordinaire. Avoir un aplomb bœuf. Avoir beaucoup d’aplomb.
Bœuf :  colère, mécontentement ; synonyme de chèvre. Le bœuf est une chèvre à sa plus haute puissance. Gober, avoir son bœuf, être très contrarié, se mettre en colère.
Bœuf :  composition de quatre ou cinq lignes qu’un compagnon fait gratuitement pour son camarade momentanément absent. (jargon des typographes).
Bœuf : roi d’un jeu de cartes.
Bœuf : second ouvrier cordonnier.  Ouvrier tailleur qui fait les grosses pièces. Petit bœuf, ouvrier qui commence une pièce, qui l’ébauche.
Joli, agréable. C’est rien bœuf !
Bœuf (être le) : payer pour les autres, avoir tous les désagréments d’une affaire, supporter, seul, les conséquences d’une entreprise qui a mal tourné.
Se mettre dans le bœuf : se mettre dans une situation misérable.
Manger / bouffer du bœuf : mal manger.
Ventre de bœuf : insulte.
Faire un bœuf (de musiciens) : improvisation collective de jazz (jam-session).
En Suisse : c’est bœuf : c’est bête.
Être le bœuf : être le dupe de quelqu’un, le cornard, le cocu.
Accident au travail ; grosse maladresse.
A tuer un bœuf : coup très violent.
Venter à décorner les bœufs  : vent violent.
Corne de bœuf : juron.
Dans le jargon de la police, un bœuf est une gratification accordée après une importante arrestation.
Bœufs (prononciation beux) : policiers, poulets (Québec). Attention v’là les beux !