Nouveau Monde

Nouveau Monde : locut. Le Nouveau Monde est une expression désignant l’Amérique ainsi que l’Océanie, notamment l’Australie. Il fut utilisé au XVIe siècle à propos de terres découvertes par les européens au-delà de l’océan Atlantique, lorsqu’il devint évident que ce que l’on appelait jusque-là « les Indes occidentales » était en fait un nouveau continent. Lequel sera finalement nommé « Amérique »par le cartographe Martin Waldseemüller, dans son planisphère de 1507 en honneur à l’explorateur Amerigo Vespucci.
Cette appellation s’oppose à l’Ancien Monde connu jusqu’alors : l’Europe, l’Afrique et l’Asie.
Cette expression peut faire maintenant figure d’anachronisme, puisqu’elle se réfère à un point de vue dépassé. Elle est toutefois toujours utilisée, notamment pour des sujets qui continuent d’opposer ou de différencier deux grandes parties du monde. Dans certains domaines spécifiques, notamment la viticulture, l’Afrique du Sud peut aussi être englobée dans cette expression.
Les vins dits  » du nouveau monde  » sont confrontés aux vins de style européen. Pour les premiers, ces vins semblent avoir tout en abondance : ils sont plus sucrés, plus boisés, plus ronds, plus fruités, plus « compotés », bref plus « standardisés ». On pense à ces vins de cépages qui on fait le tour du monde : shiraz ou syrah australien, merlot du Chili, chardonnay de Californie, sauvignon de Nouvelle Zélande, etc.