Fondue au fromage – Les différentes fondues

– Les fondues épicées (paprika, curry, ketchup, herbes de Provence,….)
– Les fondues aux champignons (cèpes, bolets, morilles, truffes,…).
– La fondue gessine (comté fruité, bleu de Gex, vin blanc sec, kirsch, ail).
– La fondue jurassienne (comté du Jura fruité et salé, vin blanc sec, kirsch, ail, muscade).
– La fondue romande (gruyère et fribourg, ou gruyère seul, avec parfois vacherin de Fribourg, vin blanc sec et pétillant, kirsch, ail) (avec deux fromages, elle est appelée alors moitié-moitié)
– La fondue savoyarde (beaufort vieux et salé et beaufort fruité, vin blanc sec, kirsch).
– La fondue normande (camembert, pont-l’évêque et livarot écroûtés, crème fraîche, lait, calvados, échalote) est une variante classique.
– La fondue piémontaise est agrémentée de truffes blanches hachées ; elle se sert dans des assiettes creuses garnies de croûtons.
– En Belgique, les fondues sont de petits carrés frits de pâte au fromage.
– Dans le nord de l’Italie (Val d’Aoste et Piémont), on prépare la fonduta avec du fromage Fontina (Voir Fonduta).
– D’autres fromages sont maintenant  utilisés : la tête-de-moine, le chèvre, le tilsiter, le schabziger, le fromage bleu, le gouda, le camembert,…
– Côté alcool, le kirsch n’a plus son monopole, le cidre, la bière, la williamine ou l’eau-de-vie de mirabelle ou de quetsche le remplacent.
– Quant au pain il est parfois remplacé au bout de la longue fourchette par de la courge, des champignons ou de la patate douce et même de la saucisse ou de jambon.

Une quête de nouveauté qui n’épargne pas non plus le caquelon : on peut désormais le diviser en trois parties distinctes en y glissant un séparateur, ce qui permet de proposer  trois fondues différentes. Plus surprenant encore est le caquelon en pain : posé sur une plaque à gâteau au dessus du réchaud, ce récipient comestible est coupé et mangé au fur et à mesure que le niveau de fromage diminue.
En Suisse, les lieux de consommation de la fondue se sont eux aussi diversifiés : on peut en consommer dans une télécabine avec vue sur le Cervin à  Zermatt (Valais),  dans un pousse-pousse à Berne, dans un tram à Zürich, ou encore sur la ligne ferroviaire Bulle-Mont-bovon (Fribourg).
En conclusion, que ce soit sur le fond ou sur la forme, la fondue cherche à se réinventer, mais ne semble pas pour autant oublier que le présent est l’héritage du passé, qui lui n’a pas…fondu.