Fouace (pâtisserie)

Fouace (pâtisserie) : La fouace (ou fouasse) est une pâtisserie figurant parmi les plus anciennes de France. C’est une pâtisserie, originaire du Rouergue ancienne province du Sud de la France correspondant approximativement à l’actuel département de l’Aveyron).
À l’origine, c’était une galette de fine farine fleur de froment, non levée et cuite sous la cendre, dans le foyer. Elle porte aussi le nom de « fougasse », bien que celle-ci reçoive le plus souvent une garniture salée. Bien des provinces françaises ont fait ou font encore des fouaces. De nos jours, il s’agit la plupart du temps d’une galette briochée assez rustique, cuite au four, diversement parfumée, généralement préparée pour Noël ou pour le jour de l’Épiphanie (fête des Rois). Jadis très répandue dans l’Ouest (Caen, Vannes, La Flèche, Tours), la fouace est aujourd’hui plus fréquente dans le Sud. À Najac, dans le Rouergue, a lieu chaque année la « fête des fouaces » ; dans le Languedoc, on prépare une fouace aux grattons, que l’on déguste avec du frontignan ; en Auvergne, elle est truffée de fruits confits ; en Provence, elle fait partie des « treize desserts de Noël ».
Enfin, la fougassette, toujours en pâte briochée, est une spécialité du comté de Nice ; c’est une petite fouace en forme de brioche tressée, parfumée à l’eau de fleur d’oranger et au safran, avec parfois du cédrat confit.
Entre pain et gâteau, la fouace nantaise est une spécialité qui présente six branches ou cornes dorées au sirop de sucre. Elle se déguste surtout avec le vin nouveau (bourru).