Oranais (pâtisserie)

Oranais

Oranais (pâtisserie) : L’oranais est une pâtisserie de type viennoiserie. Elle serait originaire de l’Oranie (Algérie) comme l’indique son nom. En Bretagne, l’oranais est connu sous l’appellation « croissant aux abricots » et, dans le sud de la France, comme « abricotine ».
Composition de l’oranais : Il s’agit d’une pâte briochée ou feuilletée qui contient de la crème pâtissière, deux demi-oreillons d’abricot disposés aux deux angles opposés d’un carré de pâte. Les deux autres angles sont rabattus vers le centre avant cuisson pour donner à l’oranais sa forme hexagonale Les oranais sont saupoudrés de sucre glace ou de sucre perlé.
Histoire de l’oranais : Il s’agit d’une viennoiserie probablement développée en Algérie — peut-être en Oranie — lors de la colonisation française. La crème pâtissière marque une très nette influence française et l’abricot était alors massivement cultivé en Algérie. La recette se répand rapidement en Europe durant la colonisation et plus massivement lors du retour des pieds-noirs en 1962.
Cette pâtisserie est aujourd’hui consommée en Algérie, en Belgique et en France. Paradoxalement, la pâtisserie est peu connue à Oran.
Autres appellations de l’oranais : Sa particularité consiste surtout en sa forme, qui peut rappeler des lunettes (les deux verres étant représentés par les abricots), d’où un de ses autres noms : la « lunette aux abricots ».
En Bretagne, l’oranais est très répandu dans les boulangeries, sous l’appellation « croissant aux abricots » ou « marocain », et, dans le sud de la France, il est appelé « abricotine », ou « chouette » dans le Béarn.