Escargot des dunes

Escargot des dunes

Escargot des dunes : Les escargots des dunes (Nom scientifique : Theba pisana) s’agglutinent sur les tiges de fenouil et de maceron présentes sur les dunes de sable.
Ils sont également connus sous les noms d’escargots blancs, de caragouilles rosées ou encore de limaçouns (dans le Midi, où ils sont encore consommés de temps en temps).
Aussi appelés escargot-grimpeurs, ces petits gastéropodes ont l’habitude de prendre d’assaut tout ce qui permet de les éloigner du sol chauffé par le soleil estival, raison pour laquelle on peut les retrouver agglutinés par dizaines sur une seule plante.
Leur coquille est très fragile et leur chair est tendre. Ils se préparent comme l’escargot petit-gris.
L’escargot des dunes corses n’existe que sur une mince bande côtière, la plage du Ricantu à côté de l’aéroport d’Ajaccio et nulle part ailleurs. Menacé d’extinction, il est si discret qu’on a même cru qu’il avait disparu ; aucun scientifique ne l’ayant observé de 1912 à 1994. Il faut dire qu’il passe ses journées sous le sable jusqu’à 60 centimètres de profondeur et ne sort que la nuit. Du coup, le Conservatoire corse du littoral lui a aménagé tout spécialement une lande pour le sauver en dépit de quelques braconnages encore actifs.

Voir Escargot.