Strozzapreti (pâtes)

Strozzapreti

Strozzapreti (pâtes) : Les strozzapreti sont des pâtes italiennes faites de morceaux de pâtes enroulés irrégulièrement.
Strozzapreti (littéralement « prêtre-étrangleur » en italien, mais on dit plutôt étouffe-chrétien en français) sont une forme allongée de cavatelli, ou des pâtes roulées à la main typiques de l’Émilie-Romagne, Toscane, Marche et Ombrie régions d’Italie ainsi que dans l’État de Saint-Marin.
Le nom « strozzapreti » est également utilisé pour une boulette de fromage  brocciu et légumes, préparée dans certaines régions d’Italie et dans l’île française de la Corse.
Il y a plusieurs légendes pour expliquer le nom : l’une est que les prêtres gourmands adoraient tant ces pâtes savoureuses qu’ils mangèrent trop vite et s’en étranglèrent, parfois jusqu’à en mourir.
Une autre explication concerne l’ « azdora » (« femme au foyer » dans le dialecte Romagnol), qui « étouffe » les bandes de pâte pour faire les strozzapreti : dans ce moment particulier, on peut supposer que l’azdora exprimerait une vraie rage (peut-être déclenchée par la misère et les difficultés de sa vie) pour pouvoir étrangler un prêtre !
Une autre légende veut que les femmes fabriquaient habituellement les pâtes pour les prêtres en paiement partiel des loyers (en Romagne, l’église catholique avait de vastes propriétés foncières louées aux fermiers), et leurs maris étaient assez irrités par ces prêtres vénaux faisant travailler leurs femmes et de souhaiter que les prêtres s’étranglent quand ils se bouchent la bouche avec.
Le nom reflète sûrement l’anticléricalisme diffus des Romagnols et des Toscans.
Une autre explication possible est que les pâtes ressemblent à un collier clérical, communément appelé « tour de cou de prêtre ».
Fabrication des strozzapretis : La pâte est déroulée dans des draps plats épais. Elle est ensuite découpée en lanières. Les bandes sont légèrement roulées ou tordues entre les paumes. Les grosses pâtes sont séparées en morceaux de 10 cm en les pinçant.
Contrairement aux spaghettis ou aux macaronis, ces pâtes ne sont pas de taille et de forme uniformes.
La pâte traditionnellement utilisée pour les strozzapretis en Romagne est faite avec de la farine de blé dur, de l’eau, du sel et (éventuellement) des œufs.
En Émilie, la pâte est faite de farine, d’eau, de parmesan et de blancs d’œufs, tous ces ingrédients sont battus ensemble.

Achetez ici et au meilleur prix du marché vos pâtes strozzapreti :