Additif alimentaire

Additif alimentaire : « Toute substance qui n’est pas normalement consommée en tant que denrée alimentaire, qu’elle ait ou non une valeur nutritive, et dont l’addition intentionnelle, dans un but technologique ou organoleptique, entraîne son incorporation dans la denrée » Définition officielle de l’additif alimentaire selon le Codex Alimentaire (Voir Codex Alimentarius).
La recherche du goût, de la couleur et de la conservation, en particulier, a incité de tout temps à incorporer aux aliments du sel ou du sucre, des épices ou du vinaigre, des produits tels que le carmin, le vert d’épinard ou le caramel. Mais l’industrialisation de l’alimentation a considérablement modifié la nature et les conditions d’emploi des additifs. Précisons que les arômes alimentaires ne sont pas considérés comme des additifs.
– Réglementation européenne : Au sein de l’Union européenne, aucun additif ne peut être utilisé sans une directive européenne, après avis du Groupe scientifique sur les additifs alimentaires, les arômes, les auxiliaires technologiques et les matériaux en contact avec les aliments (AFC Panel) placé auprès des instances communautaires. L’autorisation est donnée pour des produits bien définis et mentionne toujours les doses maximales.
Ce système offre, certes, un maximum de garanties, mais on peut penser que tous les additifs ne sont pas indispensables, en particulier les colorants, dont le rôle est de donner aux produits un aspect plus flatteur. Certains ont des effets secondaires néfastes : réaction allergique à la tartrazine (E 102), un colorant jaune ; destruction de la vitamine B1 par l’anhydride sulfureux (E 220), un conservateur.
Plusieurs directives européennes harmonisent les réglementations concernant les additifs alimentaires dans les États membres de l’Union européenne. Ces dispositions sont reprises dans les législations nationales. Depuis 1973, en France, l’étiquette d’un produit conditionné doit porter mention de la nature de l’additif, soit en clair (par exemple, « poudre à lever : bicarbonate de sodium »), soit à l’aide du nom de la catégorie suivi d’un code (E comme Europe, suivi d’un chiffre ; par exemple, « colorant E 102 »). Un décret de 1994 a réorganisé la situation des additifs alimentaires en établissant 22 catégories : colorants, conservateurs, antioxydants, gélifiants, édulcorants, émulsifiants, épaississants, stabilisants, exhausteurs de goût, etc.
Les produits diététiques, réglementés depuis 1975, renferment certains additifs et d’autres substances destinées à les enrichir.

Voir ici la Liste complète des additifs alimentaires selon la Directive européenne no 89/107/CEE du 21 décembre 1988.

Codes des additifs alimentaires les plus courants

Catégorie         Code               Nom

Colorants            

jaune                     E 102             tartrazine
rouge                     E 120             cochenille, carmins
vert                        E 140             chlorophylles et chlorophyllines
brun                      E 150              caramels
rouge                     E 162              de betterave, bétanine

 

Conservateurs

E 220             anhydride sulfureux
E 222             sulfite acide de sodium
E 236             acide formique
E 250             nitrite de sodium
E 252             nitrate de potassium
E 270             acide lactique

 Agents antioxygène et acidifiants,

  – antioxydants naturels

E 300                     acide ascorbique, ou vitamine C
E 330                     acide citrique (et ses sels)
E 360                     tocophérols (extraits naturels), ou vitamine E

  – antioxydants de synthèse

 E 307                     alpha-tocophérol de synthèse
E 312                     gallate de dodécyle
E 320                     BHA (buthyl-hydroxyanisol)
E 321                     BHT (buthyl-hydroxytoluène)

 Agents de texture gélifiants

E 400                     acide alginique
E 406                     agar-agar
E 407                     carraghénanes
E 420                     sorbitol
E 440                     pectine et pectine amidée

 Exhausteurs de goût

 E 621                     monosodium de glutamate (MSG)

 Agents de séparation (substances de traitement de surface)

                                E 900                     huile de silicone

(anti-mousse artificiel)

Édulcorants et autres

E 950                     acésulfame de potassium
E 951                     aspartams
E 954                     saccharine