Pot

Pot : n. m. Récipient de ménage, destiné surtout à contenir liquides et aliments.
C’est dans les vieux pots (marmites) qu’on fait les bonnes soupes : les gens âgés, les vieilles choses ont des qualités précieuses.
Réunion autour d’une boisson, notamment dans une collectivité professionnelle (cocktail).
Payer / prendre un pot : payer / prendre un verre.
Inviter quelqu’un à un pot. Faire un pot d’adieu.
Un pot à tabac : un homme ou une femme court sur pattes.
Plein pot : en donnant toute la puissance (d’un engin motorisé).
Conduire plein pot (à pleins gaz, à fond la caisse).
Au sens figuré : payer plein pot, plein tarif (un billet plein pot).
Chance, veine : avoir du pot (du bol).
Un coup de pot. Manque de pot ! : Pas de chance. Pas de pot !
Payer les pots cassés : payer les erreurs, les bêtises.
Sécher un pot : vider un verre.
Être sourd comme un pot : complètement sourd.
Découvrir le pot aux roses : c’est-à-dire découvrir une vérité qui avait été celée.
Tourner autour du pot : rechercher un avantage d’une manière détournée, insidieuse
A la fortune du pot : simplement ; sans cérémonie
C’est le pot de terre contre le pot de fer (c’est la France d’en bas contre la France d’en haut, par exemple).
C’est le pot au noir : (le pot-au-noir est une zone de navigation extrêmement difficile). L’expression désigne quelque chose de confus, de peu explicite.
En deux (trois) coups de cuiller à pot (faire quelque chose facilement, rapidement).
Pot belge : expression issue du dopage dans le cyclisme professionnel pour désigner un mélange de produits dopants.
Pot à moutarde : derrière, fesses.
Pot à confiture : tambour.
Pot de fraises : personne séduisante.
Postérieur, derrière (popotin) : se manier le pot.
Casser le pot : sodomiser avec violence.