Maïs doux

Maïs doux : Le maïs doux, ou maïs sucré (famille des Poacées – Nom botanique :  Zea mays L. convar. saccharata Koern.), est une variété de maïs (Zea mays), cultivée spécifiquement pour sa teneur élevée en sucre. On en connaît de nombreux cultivars.
Histoire botanique du maïs doux : L’origine du maïs doux est sujet à débats. Il serait apparu spontanément vers l’an 1000 dans les champs de maïs denté de Bolivie ou du Pérou par suite d’une mutation récessive du gène su qui régit la conversion du glucose en amidon. Le maïs doux a d’abord été transmis aux immigrants européens en Amérique du Nord par les Amérindiens (probablement des Iroquois) vers 1779. Les Indiens en cultivaient peu car le maïs doux se conserve mal et sa douceur est assez brève car le sucre se transforme vite en amidon si on dépasse la bonne date de récolte (soit 20 à 25 jours après la date de floraison femelle).
Depuis cette époque des centaines de cultivars ont été sélectionnés ; cependant la transformation rapide en amidon a toujours été un problème pour la conservation du maïs doux.
La production commerciale au cours du XXe siècle a vu la montée des mutants se (sugary enhanced), qui sont plus adaptés pour la vente en local à l’état frais, et dans les années 1950, on a isolé le gène sh2 (shrunken-2) qui minimise la production de l’enzyme qui convertit le sucre en amidon, la retardant parfois de plus d’une semaine.
Le maïs doux résulte d’une mutation récessive d’origine naturelle dans les gènes qui commandent la conversion du sucre en amidon dans l’endosperme du grain de maïs. Contrairement aux variétés de maïs de grande culture, qui sont récoltées lorsque les grains sont secs et mûrs (stade vitreux), le maïs sucré est cueilli avant maturité complète (au stade laiteux) et préparé et consommé comme un légume, plutôt qu’en grains. Étant donné que le processus de maturation consiste à convertir le sucre en amidon, le maïs doux se conserve mal et doit être consommés frais, en conserve ou congelé, avant que les grains ne deviennent durs et féculents.
Le maïs doux est communément appelé sweet corn dans les pays anglo-saxons. Au Brésil, on l’appelle milho verde, c’est-à-dire maïs vert.
Description du maïs doux : Le fruit d’un plant de maïs doux est le grain, qui est pour les botanistes un caryopse.
L’épi est constitué par le regroupement de plusieurs centaines de grains sur l’axe central, la « rafle ». L’épi est étroitement enveloppé de feuilles modifiées appelées « spathes ».
Les « soies » sont de longs filaments qui émergent des spathes et qui sont les styles des fleurs pistillées. Il convient de retirer à la main les spathes et les soies pour faire cuire l’épi, mais pas pour le faire rôtir.

Emplois du maïs doux : Le maïs doux est couramment consommé comme légume, plutôt que comme grain de céréale. Les épis sont cueillis un peu moins d’un mois après la floraison femelle en leur état « tendre ») avant que les grains ne mûrissent trop et se chargent en amidon. Ils sont à consommer (ou à congeler) relativement rapidement. Les grains sont bouillis ou cuits à la vapeur et consommés comme mets d’accompagnement, parfois avec du beurre ou du sel, et sont quelquefois employés comme garniture de pizza (en particulier au Royaume-Uni). L’épi de maïs doux peut aussi se consommer entier, après avoir été bouilli, cuit à la vapeur ou grillé ; on peut alors manger les grains en mordant directement dans l’épi ou les détacher avec un couteau et les servir dans une assiette avec du beurre.
Dans la cuisine chinoise, et de plus en plus dans d’autres types de cuisines, l’épi est cueilli très jeune, quand la rafle est encore tendre, et qu’il mesure moins de cinq centimètres de long, et consommé entier. Le maïs utilisé à cette fin est souvent appelé « mini-maïs ».
Le maïs doux peut aussi se consommer sous la forme de grains secs, que l’on laisse mûrir sur la plante. Les grains, détachés de la rafle, peuvent se cuisiner à l’huile, et contrairement au maïs éclaté ils grossissent jusqu’à atteindre le double de leur taille originale. On peut également préparer avec cette plante une soupe, appelée soupe de maïs doux.