Salade

Salade

Salade : La salade est un terme générique désignant en jardinage et horticulture diverses sortes de feuilles, c’est-à-dire de plantes potagères dont les feuilles, consommées crues, entrent dans la composition d’un mets froid dont elles ont pris le nom, la « salade », sous-entendu « salade verte ».
Les salades sont des plantes angiospermes.
Certaines se repiquent (chicorée, laitue), d’autres (mâche, pissenlit, roquette, pourpier) se sèment.
Le mot salade provient de l’italien insalata, « mets salé » (participe passé du latin tardif salare donnant les herba salata, « herbes potagères salées », plat typique dans la Rome antique) et qu’on retrouve dans le provençal salada. Les Romains avaient en effet l’habitude de conserver olives, radis et autres légumes dans la saumure ou de l’huile et du vinaigre salé. En français, le mot « salade » est attesté depuis 1335.
Les salades se préparent avec des salades à feuilles vertes, blanches ou jaunes, rouges, brunes.
La salade plus courante est la laitue. Viennent ensuite la batavia, la romaine, la scarole, la chicorée frisée, l’endive, le pissenlit et le cresson, ainsi que les « petites salades » : mesclun, pourpier, roquette, mâche, trévise, raiponce et barbe-de-capucin.
Ces salades vertes (qui se cuisinent aussi en légume comme la romaine) se servent en hors-d’œuvre ou avec certains plats comme les grillades, les omelettes, le poulet rôti ou la charcuterie, crues et généralement assaisonnées d’une vinaigrette, parfois aromatisée et additionnée de petits éléments (croûtons, lardons, fromage, échalote, ail, etc.).
Enfin, on appelle « salade » tout plat de crudités, qui se servent avec une vinaigrette, de la mayonnaise ou plus simplement de l’huile et/ou du vinaigre ou du jus de citron : salade de carotte, de céleri, de betterave, de pomme de terre,…

Voir Salade (mets).
Voir aussi Salade sous Argot de bouche.
Littérature : Don Quichotte, un des plus célèbres héros de la littérature mondiale, grand pourfendeur de moulins devant l’Éternel, ne se contentait pas de raconter des salades à son écuyer Sancho Pança. Il en portait carrément une sur le chef :  en effet, du XVe au XVIIe siècle, une salade désignait un casque profond et arrondi à visière courte.

Dans les variétés de salades cultivées, on trouve les salades suivantes :

Les autres salades assez couramment consommées sont :

Diverses plantes également consommées, crues ou cuites, en salade. Parmi les très nombreuses autres espèces dont les feuilles, ou d’autres parties de la plante, peuvent être consommées en salade on peut citer :

Quelques préparations courants de salades :