Cupcake (pâtisserie)

Cupcake (pâtisserie) : Un cupcake est un mot anglais signifiant littéralement « tasse de gâteau ».
Le terme de cupcake est manifestement apparu pour la première fois en 1828 dans le livre de cuisine « Seventy-five Receipts For Pastry, Cakes, And Sweetmeats » (« 75 recettes pour tartes, gâteaux et petits-fours ») d’Eliza Leslie. Dans ses recettes, l’auteure américaine ne mesure pas les ingrédients en grammes, mais en « cups » (tasses).
Un cupcake est donc un gâteau dont les différents ingrédients ne sont pas pesés sur une balance. On calcule simplement leur volume, par exemple à l’aide d’une tasse standardisée.
Mais il existe une autre explication à l’origine de ce dessert : Eliza Leslie avait l’habitude de confectionner ses cupcakes dans des petits moules. Il en existait déjà en métal, mais beaucoup de ménagères se servaient aussi de récipients en porcelaine, des tasses à thé notamment. Un cupcake désigne donc un petit gâteau confectionné dans un moule de la taille d’une tasse à thé. En Grande-Bretagne, les cupcakes portent parfois le nom de « fairy cakes » (gâteaux de fées). Ce nom poétique fait référence à la petite taille du gâteau qu’une ribambelle de fées minuscules se partagerait sans problème.
A l’origine, les cupcakes étaient les gâteaux traditionnels des goûters d’enfants. Ils étaient relativement simples et à base de quelques arômes seulement. Aujourd’hui, ces petits chefs-d’œuvre de gourmandise abondamment décorés portent des noms aussi évocateurs que Roi crapaud, Milli Vanilli ou Carotte la Cocotte. Et depuis que Carrie dans la célèbre série télévisée « Sex and the City » en a dévoré un exemplaire rose bonbon devant la fameuse à New York, est née une véritable cupcakemania. Pas seulement aux Etats-Unis, mais aussi en Europe où des pâtisseries à cupcakes rivalisent d’imagination tant dans les décors que dans les saveurs.

Les ingrédients de base de la pâte à cupcake sont pratiquement toujours les mêmes : beurre, sucre, œufs, lait ou babeurre, farine et poudre à lever. Dans beaucoup de recettes, le bicarbonate de soude (en anglais «baking soda») remplace ou complète la poudre à lever (levure chimique). Il possède un léger goût de savon et est généralement utilisé dans les pâtes à gâteaux qui contiennent des produits laitiers car ceux-ci neutralisent justement ce goût.
Selon la recette, la pâte de base est aromatisée avec des fruits écrasés ou râpés, des noisettes, de la noix de coco râpée, des pépites de chocolat ou des épices. La crème au beurre et/ou au fromage frais se compose elle aussi de peu d’ingrédients : chocolat blanc, sucre en poudre, cacao en poudre, et l’incontournable colorant alimentaire pour obtenir certains effets de couleurs. Mais le temps fort du cupcake, c’est le décor, déclinable à l’infini.
Pour les amateurs passionnés de pâtisserie, toutes les fantaisies sont permises : fleurs et perles en sucre, serpents de gomme acidulée, grains de café en chocolat, rien n’est trop beau ni trop kitsch pour un cupcake.

Quelques préparations de cupcakes :