Müesli

Müesli : Le muesli ou musli (en suisse allemand Müesli ou Birchermüesli) est un mélange de céréales (flocons d’avoine, son,…) et de fruits secs. Il est habituellement consommé au petit-déjeuner mélangé à du lait, du yaourt, ou encore du lait de soja. Il est très répandu en Suisse alémanique, région d’où il est originaire. Il est aujourd’hui présent jusqu’aux grandes tables de l’hôtellerie haut de gamme.
Histoire : Le nom « Birchermüesli » (à prononcer bircha musli) vient du nom du docteur zurichois Maximilian Oskar Bircher-Benner qui a composé sa recette dans les années 1900. D’abord appelé Spys, en dialecte suisse alémanique, de l’allemand die Speise (  » le mets »), le nom s’est vite transformé en muesli, diminutif qui vient également du suisse allemand ce qui signifie littéralement « petite purée ».
Le hasard d’une promenade en montagne a amené le docteur Bircher à partager le repas d’un berger, fort alerte malgré son grand âge, repas composé de blé écrasé dans du lait, sucré au miel et accompagné d’une pomme. C’est ainsi qu’il découvrit le muesli et le préconisa dans les régimes qu’il proposait aux patients de sa clinique.
Au départ surtout connu dans les milieux « santé », puis sportifs, particulièrement de montagne (c’est un petit-déjeuner traditionnel dans maints restaurants himalayens suite à la venue en masse des trekkers), le bircher s’est rapidement répandu dans la population suisse, puis internationale.
Au départ surtout connu dans les cercles végétariens, le bircher a connu un succès public grâce au mouvement hippie des années 60.
La recette originale du docteur Bircher, pour une personne :
– tremper 1 cuillère à soupe rase de flocons d’avoine dans 3 cuillère à soupe d’eau froide.
– ajouter 1 cuillère à soupe de jus de citron et 1 cuillère à soupe de lait condensé sucré.
– mélanger avec 200 g de pommes (non traitées) râpées (y compris la peau et les pépins).
– saupoudrer d’une cuillère à soupe de noisettes ou d’amandes râpées.

Commercialisation : Aujourd’hui, il existe une multitude de variantes, avec divers ajouts de céréales, yaourt, crème fraîche, fruits frais ou fruits secs, mais ce plat ne peut prétendre au titre de birchermuesli que s’il contient les quatre ingrédients fondamentaux : flocons d’avoine, lait, jus de citron et pomme râpée.