Élevage en bouteille

Élevage en bouteille : locut. Jusqu’à sa mise en bouteille, le vin se trouvait en milieu oxydatif ménagé (barrique ou cuve). Il était en plus protégé par un apport très mesuré de soufre (anhydride sulfureux). Avec sa mise en bouteille, il commence une nouvelle vie à l’état de réduction. Il va s’assouplir, développer des bouquets dus non à l’oxygène (le bouchon ne laisse pratiquement rien passer) mais à un processus de réduction qui est liés à la précipitation de composés phénoliques. Sa teinte avec le temps évolue. Elle diminue d’intensité, vire au rouge brique puis à la longue, vers le jaune. Les vins blancs ont en ce qui les concernent tout à gagner de vieillir en bouteille (l’oxygène étant très nuisible à leur bon développement). Leur bouquet très caractéristique provient  des différentes substances volatiles odorantes.