Liqueur de dosage

Liqueur de dosage : locut.  La liqueur de dosage (ou liqueur d’expédition) est un mélange de sucre de canne très pur et de vieux vin de champagne. Il ne faut pas la confondre avec la liqueur de tirage.
Cette liqueur de dosage est préparée quelques mois auparavant avec du vin de réserve d’au moins deux ans d’âge. Il a été soigneusement filtré sur des plaques stérilisantes pour éviter toutes levures ou bactéries qui risqueraient de provoquer une fermentation intempestive. Ce dosage s’effectue à l’aide d’une machine automatique ou semi-automatique appelée « la doseuse ». Elle traite en moyenne  18000 bouteilles/h.
Les méthodes qui dosent le futur vin effervescent avec une liqueur de dosage sont la méthode traditionnelle (dite « méthode champenoise » en Champagne) et la méthode par transfert.
Il y a d’autres méthodes de fabrication de vin effervescent, mais elles ne font pas appel à une liqueur de dosage.

Mode opératoire : Dans l’élaboration de vin effervescent par la méthode traditionnelle, après la prise de mousse, le vin en bouteille est dégorgé. Lors de cette opération, une partie du vin est perdue avec l’éjection du bouchon et du dépôt de levure.
Dans un champagne (ou tout autre vin effervescent), c’est la quantité de sucre ajoutée, plus ou moins dosée dans la bouteille dégorgée (entre 0 et 6 cl de liqueur), qui permet d’élaborer les différents niveaux de goût selon des critères définis par l’Union Européenne :
extra-brut : entre 0 et 6 g/l de sucre
brut nature : moins de 3g/l
brut : moins de 15 g/l
extra-dry : de  12 à 20 g/l
sec (ou dry) : de 17 à 37 g/l
demi-sec : de 33 à 50 g/l
doux : plus de 50 g/l
Dans la méthode par transfert le vin est transféré dans une cuve où il est filtré de son dépôt et où il reçoit la liqueur de dosage avant le tirage définitif (remise en bouteille, cette fois pour être destiné à la consommation).

Voir aussi :

Dosage (vin)
Effervescence
Dégorgement
Liqueur de tirage